dans

MindGeek (Pornhub, YouPorn) entre en guerre contre les sites pirates

MindGeek, le propriétaire de Ponhub, YouPorn, Brazzers ou même MOFOS, ne rigole jamais quand il s’agit de droit. Et il le prouve une fois de plus avec une nouvelle plainte visant plusieurs sites adultes pirates.

Le secteur du divertissement pour adultes compte également plusieurs géants et MindGeek est bien sûr en tête de liste. Depuis sa création en 2013 suite à la fusion de Manwin et Redtube, la société a en effet racheté les plus grands sites du secteur et elle est maintenant à la tête d’un vaste catalogue de sites. Des sites parmi lesquels on peut citer Pornhub, Redtube ou YouPorn, bien sûr, mais pas seulement.

MindGeek n’entend pas laisser la moindre marge de manoeuvre aux sites pirates. Car en plus de diffuser du contenu pour adultes, MindGeek a également trouvé un intérêt dans la production en rachetant certains des plus grands studios de l’industrie. Des studios comme Brazzers, Reality Kings ou les incontournables MOFOS.

Mais aujourd’hui, le porno est également confronté au piratage et il arrive souvent que les productions de ces studios soient distribuées illégalement sur des sites spécialisés. Ce qui n’est bien sûr pas au goût de MindGeek.

En début d’année, ce dernier a donc lancé une première offensive contre YesPornPlease, un site accusé de distribuer illégalement les contenus des studios du géant.

Et si le propriétaire de ce site ne voit pas les choses exactement de la même façon, MindGeek semble déterminé à intensifier sa lutte contre les sites pirates.

Il a en effet envoyer plusieurs requêtes DMCA à Cloudflare afin d’obtenir les informations personnelles des créateurs de plusieurs sites spécialisés, sites qui utilisent tous les services de Cloudflare. Parmi les noms cités par TorrentFreak figurent PornDish.com, YesPornPlease.biz et YesPornPlease.best, mais aussi quelques autres.

Requêtes DCMA déposés contre plusieurs sites spécialisés

Ce détail est important. Avant de poursuivre le créateur de YesPornPlease, MindGeek a appliqué la même stratégie en envoyant une requête à CloudFlare. Cela lui a ensuite permis d’obtenir les informations privées de sa cible. Et il semblerait que le géant du divertissement pour adultes ne veuille pas s’arrêter là, puisqu’il demande également à CloudFlare de lui fournir les informations privées des uploaders de ces sites. Et donc de toutes les personnes qui ont partagé son contenu sans son autorisation.

Ce qui est finalement assez ironique. Certains d’entre vous s’en souviennent peut-être, mais lors de leur lancement, Pornhub et YouPorn avaient été montrés du doigt par de nombreux studios, des studios qui accusaient les plateformes de distribuer leur contenu sans leur autorisation.

Écrit par RatMasqué

Le RatMasqué est un francophone qui travaille dans le monde adulte depuis des années et explore, pour son activité professionnelle et pour vous, ces méandres afin de vous donner les dernières actualités...souvent croustillantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui sont les footballeurs les plus populaires sur Pornhub?

Confinement et pornographie: le pic fantasmé de la consommation en France